La tentation de l’idéologie mortifère

Dominique MELONI
Psychologue, MCF en psychologie de l’éducation – Université de Picardie Jules Verne, CAREF

Alors que le monde contemporain promeut le savoir scientifique et avec elle la rationalité, non seulement l’intégrisme se développe, mais des actes radicaux frappent au nom d’une idéologie religieuse. Est-ce à dire que contrairement aux espoirs de Freud, l’avancée scientifique ne peut parvenir à destituer l’illusion de nos croyances ? Serait-ce encore, comme le pensait Lacan, que la tentative d’objectivation du discours scientifique, en niant la part énigmatique de la vie et en réduisant l’humain à sa matérialité, ne peut que renforcer le recours du sujet à des doctrines spirituelles pour assouvir sa quête de sens ? Quelle est donc la place de l’idéologie pour la vie psychique, et tout particulièrement pour celle des adolescents ?

Pour répondre à ces questions, nous analyserons dans un premier temps la fonction socialisante de l’idéologie. Sa parenté avec l’idéal du moi nous permet de comprendre son rôle dans le processus d’identification et d’affiliation à une communauté. L’adolescent, avide de nouvelles références, peut trouver en elle un point d’appui pour renouveler ses coordonnées subjectives (Gutton, 1998). Nous explorerons ensuite comment l’idéologie peut au contraire conduire au délitement du lien social en entraînant un effacement du sujet (Freud,1921), mais surtout, en évitant le travail psychique inhérent à la confrontation au manque de savoir relancée à l’adolescence. Autant dire que « l’idéologie commence lorsque le besoin de savoir se soumet au besoin de croire » (de Mijolla-Mellor, 2016, p. 30).

Nous en viendrons enfin à l’engouement d’adolescents à des idéologies radicales, intransigeantes, intolérantes, cruelles, en référence au pacte dénégatif (Laoukili, 2017), à la sévérité du surmoi et à la pulsion de mort.

À l’appui d’une pratique de psychologue en établissement scolaire, l’analyse de situations d’adolescents à la recherche d’idéologie ou séduits par les idées intégristes alimentera notre réflexion et illustrera nos propos.